Retour
Focus :
La Fouine, un rappeur pour tous les unir
30.08.18
La Fouine, un rappeur pour tous les unir
SoundsCulture
TRA2PES

J’ai grandi à Elancourt, une petite ville où de belles demeures se mélangent aux bâtiments HLM. A quelques minutes, se trouvait la cité de Trappes, où j’ai passé mes années de lycée, rythmées entre séchage de cours et pauses midi au grec. TRA2PES, était une ville, où se mêlaient différentes cultures, à la fois religieuses et artistiques. Ainsi, cette banlieue a vu naître de nombreux talents comme Jamel Debbouze, Omar Sy ou encore Patrick Vieira. Côté musique, le département des Yvelines n’était que peu présent sur la carte du Rap, mise à part Expression Direkt, mais j’ai eu la chance d’assister au début de carrière de Laouni Mouhid, connu aujourd’hui sous le nom de La Fouine.

Lorsque j’ai croisé pour la première fois Fouiny Babe, c’était dans un restaurant où il déjeunait tranquillement, vêtu d’une veste en cuir taille XXXL et d’un baggy. J’ai pris mon courage d’adolescent à deux mains pour me présenter et lui parler de son premier album Bourré Au Son. Humble et accessible, Fouiny m’a remercié et m’a informé qu’il tentait d’ouvrir un studio d’enregistrement pour les rappeurs du 78. Un projet, qui reflétait déjà à l’époque son état d’esprit : celui d’unir tous les talents, pour faire avancer la culture Hip-Hop. Treize ans plus tard, La Fouine est devenu un rappeur connu du grand public, qui a su se renouveler et réunir de nombreux MCs pour nous proposer de grands morceaux. Retour sur les plus grands featurings, de ce rappeur que rien n’a stoppé.

La Fouine (Feat.L'Skadrille, Chabodo, Kennedy, Jazz Malone & Canardo) - « Symphonie »

Nous sommes en 2005 lorsque La Fouine sort son premier album studio Bourré Au Son, après avoir remporté le concours Skyrock Max de 109, avec son titre « Manque d’Argent » et après avoir musclé son flow sur des faces B, sur la mixtape Planète Trappes (Vol.1). Son premier album le plaça plus concrètement sur la scène Rap, porté par le succès de son single « L’Unité » en featuring avec J-Mi Sissoko. Parmi les 16 titres qui composaient ce projet, le sauvage « Symphonie » heurta mes basses et déclencha la colère de mon père.

En effet, dès la première seconde, la symphonie du hall résonne à travers les flows de L’Skadrille, Chabodo, Kennedy, Jazz Malone, Canardo et La Fouine, qui entrent en guerre sur une production agressive d’Animalsons. Avec ce titre j’ai pu découvrir 13or et 16ar, deux artistes de Saint-Cyr l’Ecole, Canardo et surtout Kennedy, qui marqua le game avec son flow musclé et son phrasé cru made in 94, qu’il déchaîna plus tard sur sa mixtape de référence : Flashback. Déjà La Fouine chantait des refrains percutants et s’entourait de talents sans tenir compte de leur notoriété ou de leur ville d’origine.

La Fouine (Feat.Gued'1 & Kennedy) - « Banlieue Sale »

Deux ans après nous avoir confessé son addiction au Rap, La Fouine est revenu avec un projet plus complet et plus ouvert: l’album Aller-Retour, qui reste à ce jour mon préféré. Fouiny a pris le temps de concevoir ce projet, en pensant chaque ingrédient : de son morceau R&B avec Amel Bent, à son hymne « Qui Peut Me Stopper » jusqu’à son banger terriblement efficace « Reste En Chien » en featuring avec son meilleur ennemi Booba.

Au-delà de ces singles, nous pouvions également retrouver d’autres pépites comme le titre « Banlieue Sale », toujours produit par Animalsons. Le rappeur de Trappes pose avec virulence, allant jusqu’à insulter le président de l’époque : Nicolas Sarkozy. A ses côtés, Gued’1, un autre rappeur originaire de la banlieue ouest balance son flow nasillard avant que n’arrive Kennedy. Le rappeur du 94 a pris du galon et démonte avec insolence l’instrumentale, en nous rappelant avec nostalgie, l’ancien forfait téléphonique Millenium de SFR, qui nous permettait d’appeler gratuitement nos contacts de 20 heures à 8 heures du matin. Ce fut certainement une belle époque pour la bicrave !

La Fouine (Feat.MLC, Canardo, Gued'1 & Green) - « Krav Maga (Remix) »

La Fouine est un rappeur américain. Avant chaque album, il nous balançait une mixtape, de quoi nous donner un aperçu de ses progrès tant dans le flow qu’au niveau de l’écriture. Au début de l’année 2010, il nous a proposé le second volume de sa série de mixtapes Capitale Du Crime. Sur ce projet figurait l’énorme « Krav Maga » produit par nul autre que son frère Canardo. Ainsi la famille Mouhid s’emparait des Yvelines mais aussi de la France.

Mais Fouiny Babe, nous avait prévenu : personne ne peut le stopper et sa famille du 78 allait aussi manger une part du gâteau. Il invita le jeune MLC, son frère Canardo, l’incisif Gued’1 et le génial Green, pour faire un énorme remix, le tout entertainé par DJ Battle. Chacun son tour les rappeurs ont balancé leur meilleurs couplets, comme pour survivre en plein duel à mort. Gued’1 est vif, Canardo dompte l’auto-tune, Fouiny s’enjaille et MLC est devenu une légende au lycée avec sa phrase sur sa prof. Mais surtout, c’est Green qui me choque, tellement il surfe sur le beat ou comme Picasso peign, il pose avec une nonchalance américaine. Un classique de La Fouine !

La Fouine (Feat.Sefyu & Soprano) - « Ça Fait Mal (Remix) »

Après s’être mis au krav maga, La Fouine nous est revenu avec son troisième album studio intitulé Mes Repères, mélange de bangers et de morceaux chantés comme l’excellente ballade « Feu Rouge ». Une fois n’est pas coutume, Fouiny nous a proposé le remix de son morceau « Ça Fait Mal » encore produit par Animalsons, en invitant deux rappeurs : le marseillais Soprano et le sombre Sefyu.

Les sirènes et la voix de DJ Battle résonnent, avant que Fouiny Babe ne représente sa banlieue ouest et son univers de la bicrave. Toujours aussi percutant dans ses refrains, il s’amuse et rentre immédiatement dans nos têtes. Sopra M’Baba, quant à lui se la joue technique tout en citant son ancien groupe des Psy 4 De La Rime, les frères au mitard et l’album Detox de Dr Dre, qui n’est finalement jamais sorti. Evidemment, Sefyu brûle tout, comme il l’avait fait six ans plus tôt sur le titre de Rohff intitulé « Code 187 ».

La Fouine (Feat.Leck, Six Coups MC & Fababy) - « Jalousie »

En 2011, La Fouine a sorti le troisième volume de Capitale Du Crime, réunissant à la fois des artistes confirmés comme Orelsan ou Soprano mais aussi des rookies à l’image de son banger « Jalousie » produit par Street Fabolous. Sur ce single Fouiny s’est entouré des rappeurs de Vitry-sur-Seine : Leck et Six Coups MC mais aussi de Fababy, qui intégrera deux ans plus tard avec Sultan et la chanteuse en herbe Sindy, son groupe éphémère Team BS.

Fouiny Babe posé dans son jacuzzi célèbre son succès, puisqu’il est devenu un artiste bankable et s’amuse de ses haters. Six Coups rentre énervé sur le beat avec son flow marqué par la fumette, puis arrive Fababy et sa grosse voix, qui se présente comme « la relève du Rap Game ». Leck quant à lui reste le plus technique et énergique et pose un couplet solide composé de phases qui sentent la rue à plein nez.

La Fouine (Feat.Soprano, Admiral T, Seth Gueko, Nessbeal & Canardo) - « Bafana Bafana (Remix) »

Comme d’autres rappeurs avant lui, La Fouine s’est essayé au double album avec La Fouine vs. Laouni, censé présenter ses deux personnalités : le rappeur hédoniste et l’homme nostalgique et rêveur. Pour ma part, j’ai préféré le premier CD, composé de treize bangers et de belles collaborations allant de Rohff à The Game. Ce premier disque se termine par le remix de son titre « Bafana Bafana », qui réunissait pas moins de 5 rappeurs : Soprano, Admiral T, Seth Gueko, Nessbeal et Canardo.

Chacun y va de son meilleur couplet, de l’énergique rappeur guadeloupéen au très sale Professeur Punchline. Le légendaire Cut Killer et le fidèle DJ Battle encadrent ce remix, qui bénéficia même d’un clip. Chose rare dans le game à cette époque, puisque les artistes avaient tendance à se replier sur eux-même et prétendre ne pas écouter de Rap français. Mais Fouiny réussit à réunir ces différent talents et honorer l’instrumentale composée par Street Fabolous.

La Fouine (Feat.Sniper, Niro, Youssoupha, Canardo, Fababy & Sultan) - « Paname Boss »

Nous concluons notre sélection des meilleures collaborations de La Fouine avec son titre «  Paname Boss », sixième piste de son album Drôle de Parcours. Ce gros banger est produit par Prinzly, qui a dernièrement signé le titre « Aux Paradis » de Damso et réunit pas moins de sept rappeurs. Tout d’abord Aketo et Tunisiano, qui à l’époque semblait être en froid avec Fouiny, Niro qui bénéficiait déjà d’une belle renommée dans la rue, le lyriciste bantu Youssoupha, son frère Canardo, et Fababy et Sultan, tous deux intégrés au collectif Banlieue Sale.

Ce titre fit couler beaucoup d’encre et déclencha le clash entre La Fouine et Booba, avec sa punchline : « J’entends ce clash sur toi partout sur les ondes, mais comme un appel à la mosquée : tu peux pas répondre » en référence à la diss-track de Rohff intitulée « Wesh Zoulette ». Les auto-proclamés boss de Paname nous balancent des couplets agressifs comme engagés dans un combat de rue. Niro reste le plus marquant, par son flow enragé et sa punchline envers tous les rappeurs français qui s’inspiraient de Rick Ross et plus généralement du Rap américain. Pour la petite histoire, Lacrim avait également posé son couplet avant de le retirer, en apprenant le nombre de participants, illustrant l’état d’esprit général du Rap game à cette période.

Le retour du roi des Yvelines

Dernièrement dans un extrait de l’une de ses sessions studio pour l’enregistrement de son prochain double album, La Fouine exprimait son aigreur envers « les rappeurs hypocrites, qui à l’époque n’étaient personne et à qui il tendait la main ». Le rappeur du 78 semble donc avoir perdu son envie de faire avancer le Rap avec de belles collaborations, comme l’illustre d’ailleurs son dernier album Nouveau Monde, sur lequel nous pouvions retrouver qu’un seul featuring : son morceau « Insta » avec Lartiste.

Il ne nous reste à présent qu’à patienter encore quelques semaines ou quelques mois avant de pouvoir découvrir le nouveau projet de Fouiny Babe, qui est revenu à un Rap plus virulent avec sa dernière série de freestyles Rien A Prouver. Nous espérons donc le retrouver sur de gros bangers, nous enjailler sur ses refrains entrainants, et le voir reprendre sa place dans le Top 10 des rappeurs français, composé de certains artistes qu’il a soutenu autrefois.

Romain C. Draper
Fondateur & Rédacteur en Chef. En primaire, j'ai troqué mon goûter contre l'album "Première Consultation" de Doc Gynéco. Depuis je suis accroc au Rap.