Retour
Focus :
XXXTentacion : Pourquoi manque-t-il déjà au monde de la musique ?
07.08.18
XXXTentacion : Pourquoi manque-t-il déjà au monde de la musique ?
Vulture
UNE NOUVELLE MANIÈRE DE PROPOSER DE LA MUSIQUE

C’était quelqu’un XXX… plusieurs semaines après la mort du rappeur Floridien, son absence laisse déjà un grand vide dans le paysage rapologique international. Outre l’aspect quelque peu expérimental de ses premiers projets : Free X  ou Members Only, Vol. 3, notre défunt prodige Jahseh Onfroy a su se construire un univers et une musicalité à part, et ce à seulement 19 ans. Une approche artistique qui se retrouve sublimée, avec le projet 17  sorti il y a plus d’un an, qui marquera à jamais l’histoire du rap américain et qui restera dans nos coeurs comme le grand classique de sa carrière.

Le format très court de ce projet (moins de 22 minutes) ainsi que les morceaux qui le composent, ont permit à X de nous transmettre plus efficacement et de manière concise la noirceur de ses émotions. En effet on peut imaginer que certains morceaux ont été raccourcis comme « Jocelyn Flores » sur lequel il évoque le suicide de son ex-petite amie. L’approche artistique que Jahseh a souhaité apporter au Rap et qui nous manque aujourd’hui, commence donc par la conception et le format de sa musique.

UN DELIVERY EXCEPTIONNEL PRENANT LE PAS SUR SON ÉCRITURE

Quel interprète.. mais quel interprète il était ! Le mot « prodige » utilisé ci-dessus était tout à fait opportun. XXXTentacion était le meilleur artiste de sa génération en ce qui concerne la transmission de ses émotions, et c’est précisément cette qualité qui place notre rappeur dans le cercle fermé des légendes du Rap à l’image de Tupac, Eminem ou encore Kendrick Lamar.

De sa haine sanguinaire véhiculée sur le morceau « Take A Step Back » en featuring avec son ami Ski Mask, à sa larmoyante interprétation du morceau « Dead Inside » dépeignant le tourment de son âme jusqu’à la sensation d’extinction de celle-ci dans un corps en vie, pour reprendre un certain Damso. Jahseh a prouvé au monde du Hip-Hop et à ses auditeurs qu’il était un artiste complet et accompli. La palette de ses capacités vocales et la manière qu’il avait de vivre ses morceaux nous manqueront et influenceront certainement d’autres artistes, tous genres confondus.

UN PERSONNAGE HORS-NORME QUI DÉCHAINAIT LES PASSIONS

Un être violent qui s’en prenait à sa petite amie ? Une « victime » se faisant mettre KO lors de ses propres concert ? Vous avez sans doute entendu parler de ces accusions. Quelqu’aient été les conclusions de ces affaires (NDLR : X a été relaxé en juin dernier, de ses accusations de violences domestiques), sa mort prématurée ne nous permettra sans doute jamais de connaître l’entièreté de la vérité et jusqu’à preuve du contraire aucun d’entre nous n’est juge dans cette histoire alors que retenir de cela ? La chose suivante et elle est simple : XXXTentacion, au même titre que bon nombres d’artistes au court de l’histoire, a suscité un intérêt  indiscutable auprès des médias et du public.

Que vous l’aduliez ou que vous le détestiez, une chose est sûre : au delà de son incroyable talent artistique et de sa créativité, X faisait parler de lui par la complexité de sa personnalité. Les gens ne le comprenaient pas, et c’est aussi à mon sens un des facteurs ayant nourrit sa dépression. Cette exclusion sociale et ce sentiment d’incompréhension supplée à l’atrocité de bons nombres d’événements qu’il a vécu au court de sa brève existence, ont alimenté la noirceur de son esprit et de son âme. Une noirceur que nous retrouvons sur ses deux derniers projets 17 et ?.

music-covers-creations.com
LA MORT AU COEUR DE SON OEUVRE

« Voices in my head, Telling me I’m gonna end up dead, So save me before I fall » / « Awaiting my death in the end » / « I’m in pain, wanna put 10 shots in my brain, I’ve been trippin’ ‘bout some things, can’t change, Suicidal, same time I’m tame »

Ces différentes phases sont tirées de l’album 17 et résument parfaitement l’état d’esprit dans lequel se trouvait X pendant cette partie de sa vie. Son génie se retrouve également dans sa capacité à puiser dans les sentiments les plus sombres que l’esprit humain peut produire pour les retranscrire en musique. Le plus tragique dans cette histoire, reste sa disparition, puisque X semblait sortir de sa dépression et se diriger vers la lumière. Malheureusement, contrairement à N.O.S il n’a pas eu le temps de « se sentir vivre ».

LE SYMBOLE D’UNE GÉNÉRATION

Au delà de son statut de rappeur et de la constante controverse autour de son personnage, X était était un grand frère spirituel pour des millions de jeunes à travers la planète, moi y compris. L’expérience qu’il avait de l’existence ici-bas nous a permit, grâce à ses morceaux, ses interviews et sa communication sur les réseaux sociaux, de prendre du recul sur notre propre vécu pour traverser les périodes sombres de nos vies avec plus de sagesse et de force.

Pour preuve : des personnes de mon entourage complètement désintéressées du monde du Hip-Hop et du Rap, l’écoutaient et étaient même attachées à sa musique et à son personnage. Cette situation traduit donc la profondeur de son oeuvre, ne se limitant pas à un genre musical ou à une culture. Jahseh Onfroy à seulement 20 ans à été capable de toucher des personnes de tous horizons grâce à son travail et son talent. Nous lui souhaitons de reposer en paix. Il nous manquera.

Ellys Maeder
Durant mon enfance, mes parents me bercent de musique cubaine, de rock, de soul et de jazz. À 13 ans je découvre le rap. La musique a béni ma vie.