Retour
Focus :
Les meilleurs « skits » dans des albums Hip-Hop
17.03.17
Les meilleurs « skits » dans des albums Hip-Hop
Generations.fr
Introduction

Durant l’été dernier, le premier album de Tory Lanez est sorti. I Told You proposait 28 pistes dont 14 skits, comprenez interludes, qui introduisaient ou concluaient les 14 morceaux du rappeur. Grâce à ces skits, l’écoute de l’album prenait une toute autre dimension. Nous étions spectateurs de la vie du MC de Toronto comme lorsque sa grand-mère en colère lui ordonnait de trouver un job en tambourinant à sa porte ou le coup de fil passé par le vice président d’Interscope qui voulait le signer.

Les skits inventés à la fin des années 80 par le DJ et producteur Prince Paul, nous permettent de nous immerger davantage dans l’univers d’un artiste, sous différentes formes avec humour, violence, ou même dérision.

Voici une sélection de dix skits américains classés chronologiquement, qui ont réellement apporté une atmosphère, un sentiment, un ton à l’œuvre de l’artiste et n’ont pas simplement servi à remplir des blancs ou à introduire un morceau.

Les années 90

Ice Cube – The Drive-By (1990)

Album: AmeriKKKa’s Most Wanted

Ce skit dont le titre fait directement référence à l’expression anglaise “Drive by shooting” est extrait du premier album solo d’Ice Cube, et met en scène un moment tendu, digne d’un film comme Boyz N The Hood, où l’on s’attend à entendre des coups de feu, sans savoir vraiment quand cela arrivera.

 

N.W.A – A Message to B.A. (1991)

Album: Efil4zaggin

On reste dans la West Coast avec ce skit bien particulier, puisqu’il met en scène plusieurs témoignages de personnes ayant été déçu du départ de Benedict Arnold, a.k.a. Ice Cube.

Par ailleurs, la phrase “I Smell Pussy” sera reprise des années après par 50 Cent et son G-Unit, dans un morceau dirigé à l’encontre de son meilleur ennemi de l’époque: Ja Rule.

Dr. Dre – The $20 Sack Pyramid (1992)

Album: The Chronic


Pour son premier album solo, Dr. Dre détourne l’émission américaine des années 70, “The 20 000 Pyramid”, pour en faire une version gangstariée, discount et pleine d’humour.

Snoop Dogg – Betta Ask Somebody (1993)

Album: Doggystyle

Ce skit, extrait du premier opus classique de Snoop Dogg, met en scène un professeur qui demande à ses élèves ce qu’ils souhaitent faire plus tard dans la vie.

Le jeune Snoop lui répond automatiquement: “I wanna be a muthafuckin’ hustler”.

Il semblerait qu’il se soit plutôt bien débrouillé…

The Notorious B.I.G. – Intro (1994)

Album: Ready to Die


Ce skit sert d’introduction à la première œuvre du disparu Biggie. L’interlude est telle une frise chronologique d’une partie de son histoire, de sa naissance à son arrivée en prison. Fermez les yeux, tendez l’oreille, et entrez dans l’univers du géant qui avait de “Big Plans”.

 

Jay-Z – Okay, I’m Reloaded’ Skit (1996)

Album: Reasonable Doubt

Ce skit est extrait du premier classique de notre ami Hova et met en scène une voix bien particulière, qui monte en pression et qui nous laisse comprendre la mission de Mr. Carter et de son Roc: s’emparer du game.

Les années 2000

Eminem – Public Service Announcement 2000 (2000)

Album: The Marshall Mathers LP

Pour cette seconde version du “Public Service Announcement”, Eminem nous revient comme à son habitude, avec toujours plus de gentillesse et de poésie. Un skit plein d’humour, qui permet d’entrer dans l’univers de ce provocateur né.

Ludacris – T Baggin’ (2003)

Album: Chicken-n-Beer

Pour ce skit, Ludacris à choisi de mettre en ligne un SAV téléphonique, afin de vous aider, entre autre, à trouver la source de weed la plus proche de chez vous (prions pour que cela puisse un jour exister…). Toujours décalé, le rappeur de DTP nous offre un bon moment tout en restant cohérent avec son univers.

Outkast – God Interlude (2003)

Album : The Love Below

Pour ce skit, André 3000 ne s’adresse pas à n’importe qui puisqu’il parle à Dieu, qui au final s’avère être une femme. Il lui fait sa plaidoirie, en avouant avoir toujours essayé d’être un homme droit et honnête avec la gente féminine. Et à présent tout ce qu’il désire c’est d’avoir dans sa vie une “sweet bitch” (quel romantique…).

Kanye West – Broke Phi Broke (2005)

Album : Late Registration

En parlant de Dieu, nous enchainons et terminons avec Yeezus. Durant ses trois premiers albums, Mr. West nous a offert de nombreux skits, drôles et bien réalisés, qui nous ont permis d’entrer encore plus dans son univers. Ce skit extrait de Late Registration met en scène un groupe qui se dit fier de vivre sans argent ou objets divers et futiles. A bien regarder Kanye, il semble à présent être bien loin de cet état d’esprit.

Romain C. Draper
Fondateur & Rédacteur en Chef. En primaire, j'ai troqué mon goûter contre l'album "Première Consultation" de Doc Gynéco. Depuis je suis accroc au Rap.