Retour
Lire :
Quand Anderson .Paak a Rencontré Dr. Dre
08.03.17
Quand Anderson .Paak a Rencontré Dr. Dre
Facebook
Introduction

Je me souviens qu’à chaque rentrée scolaire, je me fixais de nouveaux objectifs pour l’année à venir comme améliorer mon style à l’époque composé de t-shirt larges et de baggys, faire des économies pour partir en vacances avec ma clique ou me trouver une copine qui aimerait le rap.

En lisant une interview d’Anderson .Paak menée par Billboard Magazine j’étais amusé d’apprendre qu’il avait le même procédé en étant déjà plus ambitieux et plus mature dans ses aspirations.

Anderson de son vrai nom Brandon Paak, était alors un jeune père de famille qui venait de perdre son job dans une plantation de marijuana, qui n’avait pas de domicile fixe et peinait à se faire connaître en tant qu’artiste sous le nom de Breezy Lovejoy.

“I put a list together”

Loin de son succès actuel, .Paak s’était fixé des objectifs comme s’il savait au fond de lui qu’il finirait par réussir : obtenir une assurance maladie, acheter une voiture et un plus grand appartement, voyager davantage, signer un contrat de musique et vendre 10 000 copies de son prochain album.

A cette époque le jeune artiste est l’assistant de Shafiq Husayn, membre du collectif Angelenos Hip-Hop Sa-Ra, ce qui lui permet financièrement de continuer à travailler sur ses propres projets comme un album de reprises Covert Art en 2013, démontrant alors ses capacités à mêler différents univers allant de la soul au rock.

“I was like Oh shit !”

Généralement, lorsqu’un numéro inconnu vous appelle, il s’agit de votre opérateur téléphonique qui souhaite vous vendre un nouveau forfait ou tout simplement d’une arnaque et parfois les deux en même temps.

Pour .Paak cet appel masqué reçu durant le printemps 2015 était une bénédiction aussi incroyable qu’inattendue : un découvreur de talents de chez Aftermath lui proposait d’enregistrer un morceau sur un beat produit par Dr. Dre pour un projet mystère.

.Paak était né en 1986 à l’époque de la genèse du groupe N.W.A mené par un Eazy-E plus vrai que nature et par un producteur de génie: Dr. Dre.

Comment croire qu’on lui proposait de collaborer avec ce dernier, alors que le projet Detox ne semblait n’être qu’une chimère ?

Malgré tout, .Paak se rend au studio où Dre l’attendait prêt à écouter son morceau. Le légendaire Nigga With Attitude n’avait jamais entendu parler de .Paak ni de sa musique la plus connue  “Suede” , composée avec le producteur Knxwledge qui comptabilisait plus d’un million d’écoutes sur Soundcloud.

.Paak se sentait pris au piège et n’avait qu’une crainte : que Dre coupe d’un coup son morceau et s’en aille sans lui adresser la parole, ce qui d’après la légende, arrivait souvent. Le morceau lancé, Dre semblait impassible mais finit par bouger la tête comme lorsque ton pote te fait découvrir un son lourd. Après une seconde puis une troisième écoute, il se tourna vers .Paak pour lui balancer un simple : “Ok, let’s work”.

Instagram

En 2015 l’album tant attendu du Doc intitulé Compton changea la vie de Breezy Lovejoy. Présenté alors sous le pseudonyme d’Anderson .Paak, le jeune protégé de Dre pose sur 5 morceaux du projet aux côté de Kendrick et d’Eminem, et se permet même de réaliser la meilleure piste : son solo “Animals”.

Le 15 janvier 2016, .Paak sort son album Malibu, succès commercial et critique, qui nous dévoile un artiste complet, déjà mature et confirme une nouvelle fois le don de Dr. Dre pour savoir quand il faut quitter la pièce ou commencer à bâtir une carrière.

Romain C. Draper
Fondateur & Rédacteur en Chef. En primaire, j'ai troqué mon goûter contre l'album "Première Consultation" de Doc Gynéco. Depuis je suis accroc au Rap.