Retour
Lire :
« Amnésie » de Damso, m’a donné des remords
07.03.17
« Amnésie » de Damso, m’a donné des remords
Facebook
Introduction

Nous sommes vendredi et comme tous les vendredi je me rends chez mon meilleur ami pour nous lancer avec mon crew dans une énième compétition Fifa. Comme d’habitude au programme: buts et rageux, défaites et moqueries, cigarettes magiques et playlist Hip-Hop.

Chaque vendredi soir est de base réussi grâce aux bons bangerz qui sortent frénétiquement de notre enceinte Bose et qui rendent fous les voisins.

Ce soir là, on décide de se faire une spéciale Rap Français. Les matchs s’enchaînent tandis que nous transformons l’appartement en un aquarium plein de fumée et que la MZ avec Nekfeu nous chantent qu’ils sont les “Princes De La Ville”.

 

Finissant mon premier match sur une victoire, j’en profite pour me caler au fond du canapé pour tirer sur la verdure, (comme dirait Jazzy Bazz), en l’honneur de Method et Redman pendant que la playlist enchaîne sur le morceau “Amnésie” de Damso.

Dès le début de l’instru composée par Jowell, je me sens comme envoûté, un sentiment qui se renforce avec la première phase du rappeur Belge: “Mort est son avenir proche”. Quand un morceau débute ainsi vous ne pouvez qu’y prêter attention, surtout quand vous êtes déjà bien high comme moi à ce moment-là.

Durant plus de 3 minutes, Damso nous partage sa première aventure avec une femme qu’il n’aimait ni ne respectait, ce qui l’a conduite au suicide. Jusqu’à la fin du son on se demande si cette histoire est vraie ou s’il s’agit d’un rap storytellé très bien écrit dont le refrain nous choque autant qu’il nous reste en tête.

Continuant à fumer sans reprendre la manette, je repense à ma première relation. Je me souviens, c’était une jolie blonde que j’avais rencontré en vacances et qui habitait une ville proche de la mienne.

Nous avons continué à nous voir une fois l’été passé, mais la flamme des amours de vacances avait disparue, et je n’avais plus qu’une seule envie: celle de passer le fameux cap du sexe. Je me souviens à quel point je lui manquais de respect, je filtrais ses appels ou ses sms et ne faisait aucun effort pour discuter ou savoir comme elle allait.

Plus le temps passait, moins je parlais, plus elle se déshabillait. Comme Damso, je n’avais qu’une idée en tête: pouvoir coucher avec elle et enfin disparaître.

« Après l’avoir ken’ j’voulais qu’elle disparaisse. Elle voulait qu’on s’aime mais je n’voulais pas. J’étais l’dernier à faire le premier pas »

Giphy

Ayant obtenu d’elle ce que je voulais depuis deux mois, je profitais de mon retour en RER pour bloquer et supprimer son numéro de téléphone. C’est ainsi que je mis fin à notre “aventure” et passait pour un mec frais auprès de mes potes et pour un salaud auprès des filles.

Les années suivantes, j’ai souvent pensé à cette histoire sans forcément éprouver de remords, remettant lâchement la faute sur “une erreur de jeunesse”. Seulement en écoutant le morceau du rappeur belge, je me suis demandé ce qu’il s’était passé depuis dans la vie de cette fille et quel a été mon impact dans ses autres relations.

A l’heure où j’écris ces lignes, tu te trouves peut-être dans la même situation que moi, j’espère seulement que tu écouteras l’album Batterie Faible et que se tu réfléchiras en écoutant la tentative d’“Amnésie” de Damso.

Album Batterie Faible
Romain C. Draper
Fondateur & Rédacteur en Chef. En primaire, j'ai troqué mon goûter contre l'album "Première Consultation" de Doc Gynéco. Depuis je suis accroc au Rap.